Ministère SAR SHALOM-Gloire d'Israel
Lumière des Nations-La Menorah


Click here to edit subtitle

Notre but


P.3 Nous désirons partager notre foi avec des amis et des voisins Juifs. Un tel partage doit se faire avec sagesse si nous voulons qu'il soit efficace. Nous devrions toujours se rappeler que la foi que nous partageons a commencé avec les Juifs. Les personnes Juives qui acceptent Yeshua comme leur Messie ne se "convertissent pas à une autre religion" mais, en fait, ils retournent pleinement satisfaits à la foi d'Abraham, d'Isaac et de Jacob!


P.7 Les susceptibilités religieuses Juives

Les personnes Juives ont expérimenté des milliers d'années de persécution. Ils sont susceptibles au sujet de leurs pratiques culturelles et religieuses, leurs styles de vie, et ainsi de suite. Qui ne l'est pas? Voici quelques susceptibilités religieuses typiques:

L'exclusivité du salut:  Les susceptibilités religieuses Juives sont centrées souvent autour de l'exclusivité du salut, qui est disponible seulement pour ceux qui acceptent Yeshua comme leur Sauveur. Quoique les Juifs Hasidics, Orthodoxes, et certains Conservateurs croient en un seul chemin vers Dieu - par la Mitzvah, la Torah et le Talmud - ce chemin est seulement accessible aux Juifs. La Bible enseigne qu'il y a un seul chemin pour toute l'humanité - à travers Yeshua Jn.14:6.

Le miraculeux: Les Juifs Conservateurs, Réformés ou séculiers trouvent difficile de croire en l'inspiration biblique ou en l'interprétation littérale des Écritures. Par conséquent, tout événement miraculeux est discutable selon eux, la naissance virginale du Messie, sa divinité, sa résurrection, son ascension, et ainsi de suite.

Traîtres envers leur peuple: Les personnes Juives ont été enseignées à croire qu'ils seraient des traîtres envers leur peuple s'ils acceptaient Yeshua comme Messie. Ils estiment qu'un tel acte dicréditerait tout le sang Juif répandu et toutes les vies Juives perdues dans les pogroms, les inquisitions, et les chambres à gaz.


P.8 Les similarités culturelles Juives

Les similarités culturelles peuvent varier parmi les Juifs, mais ils partagent certaines similarités. Par exemple:

La plupart des juifs ont à coeur l'éducation: Ajouté ceci à l'indépendance de pensée et d'action. Les Juifs sont souvent étonnés du manque de réflexion indépendante dans les cercles chrétiens.

Les gens sont habituellement très déterminés: Ils supportent souvent de tout coeur, de toute leur énergie toute cause en laquelle ils croient. Parce qu'ils sont ouverts et sincères, ils répugnent souvent les subterfuges.

Les personnes Juives aiment la paix:  On leur enseigne à aimer la paix mais ils se défendront âprement eux-mêmes si c'est nécessaire. Comme Golda Meir l'a dit: «Nous pouvons vous pardonner d'avoir tué nos fils, mais nous ne pouvons vous pardonner de nous forcer à tuer les vôtres.»

Les personnes Juives aiment Israël:  La majorité des Juifs partagent un intérêt commun - l'État d'Israël. Ils sont particulièrement sensibles aux critiques contre Israël ou aux attitudes négatives envers Israël.

Les personnes Juives sont sensibles aux cirtiques les organisaitons et des leaders Juifs: Tous les peuples sont contrariés en entendant des remarques négatives au sujet de leur «famille».

Quoi dire et ne pas dire

NE DITES PAS "chrétien". DITES "croyant" (Believer). Pour le Juif moyen, le terme "chrétien" signifie tout Gentil, un terme qui inclut les Catholiques, le sProtestants, les vrais croyants, et les chrétiens de nom, membres d'églises.

NE DITES PAS "Christ". DITES "Messie" ou "Yeshuah haMessiah" pour Jésus, le Christ. Dans la pensée Juive, "Christ" est le dieu des Gentils et le nom par lequel le sJuifs ont été persécutés depuis presque 2000 ans.

P.9 NE DITES PAS "Converti" (Convert). DITES "Complet" (Completed) ou "Accompli" (Fulfilled). Des termes tels que "sauvé" et "né de nouveau" n'ont aucune signification pour des incroyants. La "conversion" est la chose qui effraie le plus les Juifs. Les païens peuvent "se convertir", mais les Juifs retournent en réalité à la foi d'Abraham accompli dans le Messie, Hé.11:8-16.

NE DITES PAS "croix". DITES "bois" (Tree). La croix est un signe sous lequel les Juifs ont enduré beaucoup de persécutions.

NE DITES PAS "Ancien et Nouveau Testament". DITES "Ancienne Alliance et Nouvelle Alliance"

NE DITES PAS "Église". DITES "Congrégation"

 l Quand vous communiquez la vérité de la Nouvelle Alliance, soulignez le caractère Juif de l'Église primitive.  l Quand vous parlez de Juifs qui croient en Jésus, dites Juifs messianiques ou Juifs bibliques plutôt que Chrétiens hébreux ou Chrétiens Juifs.  l Quand vous mentionnez les lieux de culte pour le sJuifs Messianiques, dites congrégations messianiques ou par le nom de la congrégation plutôt que de dire Synagogues Messianiques.  l Quand vous parlez de sleaders spirituels de la congrégation messianique, prenez les termes pasteurs, enseignants, anciens. Ne dites pas rabbins, chantres, etc.

P.11 L'antisémitisme et l'Église

Justin Martyr a accusé les Juifs d'inciter les Romains à tuer les Chrétiens avoir mis à mort Dieu. Même si Jésus a dit: Jn.10:17-18 je donne ma vie, afin de la reprendre. 18 Personne ne me l'ôte, mais je la donne de moi-même.

Après 130-135, les croyants Gentils ont cherché à se séparer du peuple Juif à cause du soulèvement Juif contre Rome. Toute pratique ecclésiale qui avait des racines Juives fut remplacée par des pratiques atant des racines Gentilles. Par exemple, la Pâques, qui était obervée par tous les croyants en mémorial du sacrifice de Yeshua, fut altérée. En premier, la date fut changée afin de ne plus correspondre à la Pâques Juive; ensuite le nom fut changé pour Easter (nom de la déesse païenne de l'aube, Eastre). Et le "souvenir" biblique devint la "messe".

Jérôme (340-419), même s'il fut enseigné par un rabbin Juif érudit, a suivi le chemin tracé par Augustin: »Dieu hait les Juifs, et je hais les Juifs». Cependant, dans le livre de Jérémie, Dieu déclare: «Je t'aime d'un amour éternel» Jé.31:3.

Jean Chrysostome (344-407), a dit: »Les Juifs sont les bons à rien des hommes - ils sont lubriques, cupides, rapaces... ils adorent le diable. Il incombe à tous les Chrétiens de haïr les Juifs.» Homélie 1:3-6, 4:1.

De Cyril, le patriarche d'Alexandrie, il est écrit «Dans l'année 415, avec des forces armées, il s'est jeté sur les synagogues de très nombreux Juifs ... il en a tué quelques- uns et a chassé le reste, et exposé leurs avoirs à la multitude excitée.» - Philip Schaff Vol. III pp.942,943.

P.12 Clovis, le chef des Francs (481-511) se convertit au Catholicisme. Il a déclaré que s'il avait été présent à la crucifixion, lui et ses Francs auraient tué les Juifs afin de sauver Jésus. Personne parmi les leaders de l'Église ne lui a expliqué la nécessité de la mort de Jésus en expiation pour les péchés.

En 1189, Richard Couer-de-Lion a expulsé d'Angleterre tous les Juifs et confisqué leurs propriétés.

Thomas d'Aquin a écrit en 1247, »Il es tparfaitment légal de retenir en servitude perpétuelle les Juifs, parce qu'ils ont crucifié notre Seigneur.»

Durant les Croisades, à Rouen, tous les Juifs refusant de se soumettre au baptême furent mis à mort.

À Worms, les Juifs furent massacrés et leur propriétés divisées entre les meurtriers.

À Jérusalem, en 1099, la Grande Synagogue fut brûlée jusqu'au sol avec tous les Juifs de la ville à l'intérieur, alors que les auteurs de ce massacre de masse marchaient autour de la synagogue en chantant des hymnes.

Au Moyen-Âge, on accusait les Juifs de sorcellerie et ils étaient blâmés pour les épidémies comme la Peste noire, les désastres naturelles comme le tremblement de terre de Lisbonne.

Martin Luther avait au début un profond respect pour le peuple Juif. Cependant qu'ils ne sont pas rassemblé sous sa bannière, il a commencé à leur ne vouloir. Il supportait son ressentiment par la théologie que les Juifs avaient été rejeté par Dieu et qu'ils ne pouvaient pas être sauvés! Dans l'un de ses derniers sermons, Luther avait déclaré: «Si les Juifs refusent de se convertir, nous de devrions pas leur endurer ni les supporter plus longtemps.»

P.14 En 1943, les Juifs de Nuremberg furent réunis et brûlés "pour la plus grande gloire de Christ".

Combien il est étrange de la part de Dieu De choisir les Juifs Mais encore plus étrange De choisir le Dieu des Juifs Et de fuir les Juifs

P.17 Les vrais chrétiens et le peuple Juif

Bernard de Clairvaux, risquant sa propre vie, a confronté les Croisés et les a empêché de mettre à mort une communauté Juive entière. Oliver Cromwell, le Seigneur Protecteur de l'Angleterre au 17ème siècle, a cru la Parole de Dieu concernant Son peuple choisi. Il a permi saux Juifs de retourner vivre en Angleterre après presque 500 ans de prohibition. L'Angleterre a prospéré, alors que l'économie et la vie politique de l'Espagne et du Portugal, qui avaient expulsé les populations Juives, ont décliné.

P.19 La responsabilité des vrais croyants

Des actions terribles ont été faites dans le nom du Dieu d'amour qui a envoyé Son Fils unique en expiation des péchés de toute l'humanité. Les vrais croyants doivent reconnaître le main de Satan dans l'antisémitisme et chercher à pointer le peuple Juif non vers une religion, ni vers ceux qui s'appellent eux-mêmnes "chrétiens", mais vers Yeshua haMessiah, le Seigneur, l'auteur et le Consommateur de notre salut.

L'attention et l'amour en action des vrais disciples de Yeshua feront un long bout de chemin pour effacer les oeuvres des ténèbres passées et présentes, en présentant au peuple Juif un témoignage qui aura un impact considérable alors que les Chrétiens essaient de partager leur foi dans le Messie!

JUDAÏSME AUJOURD'HUI

P.20 La majorité des Juifs vivant aux U.S.A. et en Israël ne sont pas religieux. Ceux qui sont religieux pratiquent diverses formes de Judaïsme Rabbinique (non biblique). Rappelez-vous cependant que chauqe Juif est différent, et puisque le Judaïsme n'a jamais adopté de credo ou de dogmes, chaque Juif est libre de mettre de côté ou d'ajouter des concepts.

Le Judaïsme Chasidique

Chasid veut dire «pieux». Le Chasidisme n'est pas autant un corps d'enseignement qu'une manière de vivre. Le patron de la vie Chasidique, dominé par la Torah et la Loi Talmudique, la Kabbalh et les enseignements de Baal Shem Tov (un rabbi saint et pieux du 18ème siècle en Pologne), donne forme et régularise la communauté sans laquelle il ne peut exister. Le Judaïsme Chasidique met l'emphase sur la spontanéité et l'enthousiasne, mais il ne s'oppose pas à la tradition. Il met de l'avant les points suivants:

 l L'omniprésence de Dieu  l La foi personnelle opposée au légalisme  l La supériorité de l'expérience sur la connaissance  l La grande signification religieuse de la femme Juive P.21 l L'efficacité de la prière quand elle est généré par l'altruisme   et infusée d'émotions  l La loyauté perosnne à leurs leaders spirituels

Le Chasidisme a commencé en réaction à l'intellectualisme studieux dans le Judaïsme orthodoxe. Il contient un enthousiasme revitalisant qui conduit à l'adoration extatique et à un sentiment de fraternité et de communauté.

Aujourd'hui les communautés Chasidiques peuvent se trouver dans plusieurs grandes villes de l'Amérique du Nord, de l'Europe et d'Israël. Récemment il y a eu un réveil et un mouvement de réforme à l'intérieur du Chasidisme, mais la rigueur et la rigidité du style de vie Chasidique n'encourage que peu de conversions.

Le Judaïsme Orthodoxe

L'Orthodoxie est la forme la plus hautement structurée du Judaïsme. Elle est basée sur la Torah comme elle est interéprétée par la «Loi Orale» présentée par le Talmud. En fait, le Talmud est considéré comme l'autorité finale sur toutes les questions de foi, de moralité et de vie en général.

Les 13 articles de la Foi Juive

Maimonides, l'un des deux grands rabbins de l'époque médiévale, a exposé les principaux articles de la Foi Juive et les a résumé en 13 articles qui sont la pierre d'angle du Judaïsme Orthodoxe:

1° Je crois avec une foi parfaite que le Créateur, béni soit son nom, est l'Auteur et le Guide de toute chose qui a été créé, et qu'il est le seul qui a fait, qui fait, et qui fera toute chose.

2° Je crois avec une foi parfaite que le Créateur, béni soit son nom, est le seul qui soit notre Dieu, qui était, qui est et qui sera.

3° Je crois avec une foi parfaite que le Créateur, béni soit son nom, m'est pas un corps, et qu'il est libre de tout accident de la matière, et qu'il n'a pas de forme quelconque.

4° Je crois avec une foi parfaite que le Créateur, béni soit son nom, est le premier et le dernier.

P.22 5° Je crois avec une foi parfaite que le Créateur, béni soit son nom, et à lui seul, il est juste d'adresser nos prières, et qu'il n'est pas juste de prier quelqu'un d'autre à part lui.

6° Je crois avec une foi parfaite que toutes les paroles des prophètes sont vraies.

7° Je crois avec une foi parfaite que la prophétie de Moïse notre enseignant, paix soit sur lui, était vraie, et qu'il étai tle chef des prophètes, à la fois de ceux qui l'ont précédé et ceux qui l'ont suivi.

8° Je crois avec une foi parfaite que toute la Loi, maintenant en notre possession, est la même qui fut donnée à Moïse notre enseignant, paix soit sur lui.

9° Je crois avec une foi parfaite que cette loi ne sera pas changée, et qu'il n'y aura jamais une autre loi de la part du Créateur, béni soit son nom.

10° Je crois avec une foi parfaite que le Créateur, béni soit son nom, connaît chacune des actions des enfants des hommes, et toutes leurs pensées, comme il est dit, c'est lui qui a façonné leur coeur à tous, et qui pourvoit à tous leurs besoins.

11° Je crois avec une foi parfaite que le Créateur, béni soit son nom. récompense ceux qui gardent ses commandements, et punit ceux qui les transgressent.

12° Je crois avec une foi parfaite en la venue du Messie, et, quoiqu'il tarde, j'attendrai chaque jour sa venue.

13° Je crois avec une foi parfaite qu'il y aurau une résurrection des morts au temps qu'il plaira au Créateur, béni soit son nom, et exalté soit son souvenir pour toujours et toujours.

En plus de ces principes, le code des devoirs obligatoires, à la fois positifs et négatifs, incombe à chaque Juif Orthodoxe. Ces observances et commandements sont connues comme étant les Mitzvah, les bonnes oeuvres. C'est par l'observance de la Mitzvah que le peuple Juif plaît à Dieu et exprime son amour envers Lui.

Le Judaïsme Orthodoxe a décliné dans les récentes années alor squ ele libéralisme et l'agnosticisme sont devenus prévalents. Les communautés Orthodoxes existent dans toutes les grandes villes. Dans le Judaïsme Orthodoxe et Chasidique, il est impératif que les viandes cochères soient disponibles et qu'une synagogue soit à une distance de marche à cause des prohibitions du sabbat.      

L'approche de vos amis Juifs

P.28 Érigez des ponts, pas des murs! Il arrive si souvent dans notre témoignage, dans notre zèle de partager la vie merveilleuse que nous avons en Jésus, que nous devenions condescendants et arrogants. Afin d'être un témoin efficace, il est toujours nécessaire que nous maintenions un esprit de prière, et un coeur compréhensif et une oreille prête à écouter. Nous devons être spécialement véridiques et patients.

Le témoignage est le plus efficace avec les amis. L'amitié est la plus grande extension de l'amour de Dieu, mais elle doit être cultivée.

P.29 Vous pouvez donner votre témoignage personnel en décrivant combien Dieu est réel et pertinent dans votre vie. Vous pouvez partager comment Il donne des réponses spécifiques à des prières, et comment Il vous remplit de joie et de paix. Rappelez-vous que ce que nous partageons doit être réel, et la motivation doit être bonne.

L'usage des Écritures  

Compréhension du plan de Dieu et des besoins de l'homme

P.36  1°  Dieu aime l'homme et désire que tous les hommes expérimentent la vie   comblée de Ses bénédictions.

 l De.6:3 - Dieu promet des bénédictions aux Israélites qui lui obéissent.  l Ps.16:11 - Il y a une joie abondante avec le Seigneur, et Sa voie est le   chemin de la vie.  l Ps.36:7-10 - L'amour bienveillant du Seigneur est excellent  l Es.41:10 - Le Seigneur procure la paix, le courage, la force et   l'endurance face aux problèmes de la vie.

P.37  2° L'homme est séparé de Dieu par le péché: Il est pécheur par nature et par   volonté.

 l Job 15:14-16 - L'homme est totalement impur aux yeux de Dieu.  l Ps.53:2-4 - Il n'y a personne de juste à part Dieu.  l Ps.130:3-4 - Nous ne pouvons nous tenir devant le Seigneur si nous   iniquités sont comptées contre nous.  l Ec.7:20 - Aucun homme n'est juste et sans péché.  l Es.64:6 - Toute notre justice est comme un vêtment souillé pour Dieu.  l Jé.17:9 - Le coeur humain est trompeur et méchant.

 3° Le résultat du péché et de la séparation d'avec Dieu c'est la mort   spirituelle

 l Es.59:2-3 - Dieu ne peut être en communion avec des pécheurs  l Jé.31:30 - Chaque homme doit mourir pour ses péchés.  l Ez.18:4 - L'âme qui pèche mourra.

 4° L'homme est incapable de trouver la réconciliation avec Dieu par ses   propres efforts ou ses bonnes oeuvres.

 l Job.14:4 - Personne ne peut rendre pur ce qui est impur.  l Ps.49:7 - Aucun homme ne peut racheter un autre homme.  l Pr.20:9 - Personne ne peut dire qu'il est sans péché.  l Jé.2:22 - Rien de ce qu'un homme peut faire lavera son péché.

 5° Dieu a procuré une manière par laquelle la réconcialiation peut être   accomplie. L'expiation est accessible à travers le don gratuit du Messie à   tous les hommes.    l Lé.17:11 - Seul le sang sacrificié peut expier le péché.  l Ps.49:15 - Dieu a promis de racheter l'âme du pouvoir de la mort.  l Es.43:11,25 - Seul Dieu peut procurer le salut et pardonner les péchés.  l Es.53:3-12 - Le Messie a souffert et est mort en portant les péchés de   l'humanité afin que ceux qui roient en lui puissent être justifiés.

P.38 6° La mort expiatoire du Messie peut s'être appropriée par la foi dans son  efficacité

 l Ge.15:6 - Abraham, le père de la nation Juive, fut reconnu juste à cause   de sa foi (pas à cause de ses oeuvres)  l Na.1:7 - Le Seigneur connaît ceux qui lui font confiance et leur procure   la sécurité.  l Ha.2:4 - Le juste vivra par sa foi.

 7° C'est seulement par la repentance des péchés et par l'acceptation de   Yeshua le Messie comme Sauveur, par la prière de la foi, qu'on peut être   réconcilié avec Dieu.

 l Ps.32:1-5 - Le pardon et la justification viennent de la confession des   péchés.  l Pr.28:13 - Dieu sera miséricordieux envers ceux qui confessent et   abandonnent leurs péchés.

Prophétie messianique et typologie

Les disciples, les apôtres, et tous les premiers qui ont suivi Jésus croyaient en Lui et prêchaient à son sujet sans la Nouvelle Alliance; elle n'avait pas encore été écrite. Ils employaient les Écritures de l'Ancienne Alliance pour L'identifier, pour expliquer Son ministère double (en tant agneau sacrificiel et en tant que Roi venant), et pour expliquer les besoins de l'homme pour Son expiation. Jésus a dit lui-même: «Si vous aviez cru en Moïse (et dans les autres prophètes), vous croiriez aussi en moi: car ils ont écrit à mon sujet.» Jn.5:46

Ceux qui ont cru aux paroles des prophètes concernant le Messie L'ont accepté, sachant (et comme Il l'a déclaré) que «Tout ce qui était écrit dans la Loi de Moïse et dans les Prophètes et dans les Psaumes devait être accompli». Lu.24:44

I. Que devait être le Messie?

 l Il devait être né de la postérité de la femme.   Ge.3:15    Ga.4:4 P.39 l Il devait être un descendant d'Abraham   Ge.22:18    Ga.3:16  l Il devait être de la lignée de David   2S.7:8-16    Lu.3:23-28   Es.11:1    Mt.1   Jé.23:5-6    Ac.13:22-23, Ro.15:12  l Il devait être de la tribu de Juda   Ge.49:10    Hé.7:14, Ap.5:5  l Il devait être né d'une vierge pour être un signe spécial pour le monde   Es.7:14    Mt.1:23  l Il naîtrait à un temps déterminé.   Ge.49:10, Da.9:24-25  Ga.4:4  l Il devait naître à Bethléhem   Mi.5:2    Mt.2:1  l Il serait précédé par un précurseur   Ma.3:1    Mt.3:1-12   Es.40:3    Lu.1:17

II. Les aspects de Son ministère

 l Il serait un prophète comme Moïse   De.18:18-19    Ac.3:20-23  l Il serait spécialement oint par l'Esprit de Dieu     Es.11:12, Es.61:1-2  Mt.3:16-17, Lu.4:16-21  l Il serait un prêtre selon l'ordre de Melchisédek   (Ge.14:18-20)   Ps.110:4    Hé.5:5-6  l Il serait le rédempteur des Gentils aussi bien que des Juifs   Ge.49:10    Mt.12:18-21   Es.42:1-7  l Il serait le Fils de Dieu   Ps.2:7     Mt.16:16, Mt.17:5   Pr.30:4    Hé.1:5 P.40 l Il entrerait dans Jérusalem d'une manière spécifique   Za.9:9    Mt.21:1-11  l Il arriverait soudainement contre les souilleurs du temple.   Mal.3:1-3    Mt.21:12-16  l Il possèderait un zèle inhabituel pour le Seigneur   Ps.69:9    Jn.2:17  l Plusieurs de ses enseignements seraient donnés en paraboles   Ps.78:2    Mt.13:34-35  l Il ferait beaucoup de miracles   Es.35:3-6    Mt.11:4-6, Jn.11:47-48  l Il serait une pierre d'achoppement pour son peuple.   Es.8:14-15, Es.28:16  Ro.9:31-33, 1Pi.2:6-8  l Ses frères Le rejèteraient.   Ps.69:8, Es.53:3   Jn.1:11, Jn.7:5   III. Les événements entourant sa mort

 l Il serait trahi par un ami   Ps.41:9    Jn.13:18-21, Ac.1:16  l Il serait "vendu" pour 30 pièces d'argent   Za.11:12    Mt.26:14-15  l Le prix de sa trahison serait donner pour acheter un "champ de potier"   Za.11:13    Mt.27:3-10  l On se moquerait de lui, on cracherait sur lui et on le battrait.   Ps.22:7-8, Mi.5:1-2, Es.50:6 Mt.27:30-31, 39-44  l Les détails de sa crucifixion seraient annoncés.   Ps.22     Lu.22-23 P.41 l Ses mains et ses pieds seraient percés   Ps.22:16, Za.12:10  Jn.19:18,34,37, Jn.20:25-29  l Aucun de ses os ne serait brisé   Ex.12:46, Ps.34:20  Jn.19:33-37  l Il souffrirait de la soif et on lui donnerait du vianigre à boire   Ps.22:15, Ps.69:21   Mt.27:34, Jn.19:28  l Il serait enterré parmi les riches.   Es.53:9    Mt.27:57-60

IV. Le but de Sa mort

 l Il mettrait fin au péché et procurerait la réconciliation avec Dieu   Da.9:24    Ro.3:23-26, Ro.8:32  l Il porterait les péchés du monde et intercèderait pour les transgresseurs   Es.53     2Co.5:21, Hé.9-10

V. Sa résurrection et Son ascension

 l Son corps ne verrait pas la décomposition   Ps.16:10, Pr.30:4   Ac.2:31  l Il serait ressuscité des morts   Ps.2, Ps.16:10, Pr.30:4  Ac.13:33-37  l Il monterait à la place d'honneur près de Dieu pour intercéder pour nous   Ps.68:18, Ps.110:1   Lu.24:51, Ac.1:9, Ro.8:34, Hé.1:3

V1. Sa gloire future

P.42 l Il sera Roi et règnera depuis la citadelle de David, Sion, sur Israël ravivé spirituellement. Il sera Roi pour toujours, Roi des rois et Seigneur des seigneurs.   Ps.2:6, 10:16, 24:7, 110  Mt.21:46   Es.9:6-7    1Ti.6:15   Za.8:20-23    Ap.17:14, 21:2-27

Types messianiques de l'Alliance accomplis par Jésus.

Nous pouvons aussi comprendre le rôle du Messie dans Sa première venue à travers le système sacrificielle donné par Dieu à Israël. La nécessité de l'expiation par le sang fut déclarée dans Lé.17:11. Aussi, Dieu a clairement démontré à travers Ses commandements concernant les offrandes sacrificielles Lé.1-9 que la mort substionnaire était essentielle à la rédemption. Puisqu'il n'est plus possible pour Israël et le peuple juif de continuer les sacrifices - le Temple, le seul cite légitime pour les sacrifices, fut détruit en 70 ap. J.C. - Dieu a dû pourvoir à un autre sacrifice (Hé.9 dit "un sacrifice meilleur").

Les jours saints juifs démontrent aussi clairement le besoin d'un sacrifice substitutionnaire. Le Yom Kippur (le jour de l'expiation) était observé par le sacrifice d'un animal et était fait pour les péchés de tout Israël, Lé.16

La Pesach (Pâques) a été instituée par Dieu pour rappeler au peuple Juif (de tous les temps) qu'un agneau est mort afin qu'ils puissent vivre Ex.12, De.16. En fait, alors que la Pâques a été, et est encore, traditionnellement célébrée, le Seder implique plusieurs éléments qui pointent spécifiquement au Messie:

 l Élie était invité à venir et a annoncé la venu du Messie (Jean-Baptiste étit   un type d'Élie, Es.40:3, Mal.3:1, Mt.2:1-2, Lu.1:17)  l Pendant le Seder, un matzah est brisé en 3 parties. La troisième partie,   appelée l'Afikomen (un mot grec signifie "Je suis venu"), est cachée pour   être trouvée à la fin du service. Cette cérémonie, croit-on, fut instituée   par les premiers Juifs croyants. P.43 Les Juifs incroyants n'ont aucune   explication satisfaisante concernant ce geste.

Jésus a affirmé avoir accompli toutes les prophéties concernant la première venue du Messie. Il n'était pas simplement un saint homme ou un grand enseignant, comme certains le suggèrent. S'il n'était pas ce qu'il affirmait être, Il était soit quelqu'un qui se séduisait lui-même, soit irrationnel ou un fieffé menteur! Jésus a déclaré être le Fils de Dieu, qu'Il était égal et un avec Dieu, et qu'Il était celui annoncé par les prophètes. Son affirmation est supportée par les témoins visuels de la Nouvelle Alliance qui ont été martyrisés pour leur foi. Mais elle est aussi supportée par les vies radicalement changées de ceux qui ont cru en Lui et qui L'ont suivi à travers les siècles.

P.47 La majorité a rarement raison. Le philosophe John Stuart Mill a déclaré que s'il s'apercevait qu'il était sur le côté de la majorité, il réexaminerait tout de suite sa position.


Source : Chosen People  Ministries

Oops! This site has expired.

If you are the site owner, please renew your premium subscription or contact support.